Le micro-dispensing horloger

Les défis à relever.

Pour qu’un procédé de micro-lubrification soit fiable, il doit maîtriser plusieurs paramètres, tels-que :

  • L'insuffisance ou les faiblesses de répétabilité du procédé.
  • La variabilité de l'homogénéité des produits à déposer.
  • L’influence due aux variations des éléments physiques externes, comme la température ou l’humidité.
  • L'adéquation du contrôle de la pression.
  • Des composants et sous-ensembles de plus en plus petits et de formes de plus en plus complexes.
  • La durée d'utilisation effective.
  • Les effets de sédimentation.
  • Facteurs influençant la quantité déposée.
  • Performances des cycles de nettoyage et de purges du système.

La solution proposée :

  • Un centre de compétence en micro-dispensing pour réaliser des essais fonctionnels.
  • Une tête de micro-lubrification montée sur un portique multi-axes à haute rigidité sur base granit.
  • Un concept isolé des perturbations environnementales, comme la température, l’humidité ou la pression atmosphérique.

L’auto-calibration de la position de l'aiguille dans l'espace :

  • Changement de consommable sans réglage.
  • Correction au cours du temps.

Un asservissement vision :

  • Chargement automatique de recette en fonction de la pièce détectée.
  • Centrage du composant dans l’espace.
  • Contrôle et correction du dosage.

Le nettoyage automatique de l'aiguille.

Les caractéristiques clés :

  • Jusqu’à 5 axes numériques.
  • Compatible avec tous types de doseur.
  • Précision de ± 10 µm sur l'aiguille de placement des gouttes.
  • Volume minimum de 1,0 nL, avec une répétabilité de ± 5,0 %.
  • Temps de cycle de 2 secondes par goutte.

Exemples d’applications :

  • Lubrification de tous types de fournitures horlogères.
  • Graissage de roulements.
  • Lubrification d’Incabloc®.

 
Pour plus d'informations, CONTACTEZ NOUS

Pour être informé sur l'activité de Ciposa, inscrivez-vous à notre NEWSLETTER